L'expatriation est d'abord une question de mouvement et de déplacement géographique.

Ce mouvement physique amène un changement de points de repères qui, si certains sont anticipés par les individus, d’autres ne peuvent l’être puisqu’il s’agit de vivre l’expérience en cours. L’expérience de la nouveauté est constitué d’imprévus et d’inédits

Trouver une place dans un nouvel environnement, vivre une période de transition entre perte et construction de nouveaux repères sont des obstacles parfois confrontants.

Il s’agit aussi de découverte de soi car lorsque nous quittons notre environnement nous quittons une certaine idée de qui nous sommes, de qui nous avons été ou de qui nous pensions être. 

Lorsque les familles s’expatrient c’est tout un système qui se trouve boulversé. Les places sont parfois déstabilisées, les enjeux de séparations sont réactivées, la nécessité et difficulté d’intégration sont au coeur des expériences de chacun des membres de la famille en fonction des places, des âges et de l’histoire de chacun.

Comment garder le cap dans ce processus de changement ? 

Comment retrouver ou trouver le fil de ce qui est essentiel lorsque tout est nouveau ?

Comment rester ancrés lorsque nous ne pouvons pas nous appuyer sur nos habitudes ? 

Il se peut alors que l’expérience déstabilisante devienne une occasion pour se rencontrer et se redécouvrir autrement.

Les consultations en visioconférence que je vous propose : possibilité d'accéder à un accompagnement adapté, grâce à des consultations dans la langue maternelle et la continuité du lien d’accompagnement.

 

 

Au sujet de l’expatriation, le Littré dit :


 

« Expatrier »

(èk-spa-tri-é), j'expatriais, nous expatriions, vous expatriiez ; que j'expatrie, que nous expatriions, que vous expatriiez 

1.Obliger quelqu'un à quitter sa patrie. On l'a expatrié.

2.S'expatrier,  Quitter sa patrie, aller s'établir à l'étranger.

Synonyme  « Expatrier/ Exiler »:. Expatrier n'emporte que l'idée de sortir de sa patrie ; exiler y joint l'idée qu'une condamnation ou une autorité supérieure nous oblige à en sortir.

 

Etymologie :

Lat. ex, hors de, et patrie.

« S’expatrier »

  1. Quitter sa patrie pour vivre ailleurs.

  2. Quitter sa patrie pour s’établir ailleurs, émigrer.

 

Quitter son pays de naissance pour s'exiler dans une nation étrangère de manière définitive ou temporaire.